La mésentente entre cogérants doit mettre en péril le bon fonctionnement social.

La mésentente entre cogérants ne constitue pas un juste motif de révocation de l’un d’entre eux sauf si elle compromet le fonctionnement de la société ( Cass.Com 07.01.2014 n° 1311866)